AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 burial grounds. (jade)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ash Riddler
and his sadness was dionysian.
Ash Riddler
Messages : 763
Avatar : max irons. (©perlman)
Pseudo : belispeak, anaïs.
burial grounds. (jade) 241201ba0e563c21c3ad9708265c505a
Age : thirty.
Job : ghost/writer.
Status : either haunting or haunted.
Neighborhood : finberry hills.
Reputation : hope is a dangerous thing.
organs made from copper;

ORGANS MADE FROM COPPER;
Mood: stranger things have happened. like you. you are happening all the time and should probably stop.
Relationships:
RP: [fr/eng・open] cove, jade, pippa.
burial grounds. (jade) Empty
  Sujet: burial grounds. (jade)    Lun 19 Nov - 20:35


the things we bury can tell a lot about who we are.
the difference between a garden and a graveyard
is only what we choose to put in the soil.

Amanda Riddler a laissé peu de traces sur l'adulte qu'il est devenu. Avant tout ça, il s'agissait d'un sujet de plaisanterie récurrent autour de la table du petit-déjeuner, comme son fils n'avait rien hérité de son physique. "Look at that nose, he's all you", et elle abattrait son poing frêle contre l'immense épaule de son mari, la mine boudeuse. Avec les années, la tendance n'a fait que se confirmer, cimentée dans les lignes dures de sa mâchoire et le dessin tout en dimensions de sa propre carrure. Ash est tant le portrait craché de son père qu'il se demande si ce n'était pas pour ça qu'elle avait pris pour habitude de lui décliner son regard; certes, jamais cruellement, un peu comme la distance courtoise qu'on réserve à certaines choses choses sacrées, un peu comme on ne dévisage jamais le soleil droit dans ses yeux incendiaires, mais, parfois, ça l'était tout de même un peu. Les vestiges de son éducation laxiste sont tout aussi fugaces. Ash n'a pas retenu beaucoup des enseignements maternels, abandonnés dans le cimetière au fond d'un placard, entre sa vieille collection de cartes de baseball et la guitare qu'il n'a jamais appris à jouer. Sa posture est vraisemblablement terrible, il possède la fâcheuse manie de remettre les contenants vides dans le réfrigérateur et ne s'habille jamais assez chaudement pour la saison. Mais, l'une des choses qui sont restées, c'est l'église, et, ça, c'est entièrement Amanda. Ash n'a jamais véritablement été un été un fervent croyant, il est beaucoup trop peu discipliné pour ça. Son rapport à Dieu est distant, ponctuellement revu. Au mieux, il toise le divin avec la froide condescendance de l'agnostique de nature, juste assez spirituel pour refuser d'en radier définitivement l’éventualité. Ironiquement, il n'a jamais aimé la figure créatrice; il a beau constamment chercher le confort d'une direction dans la prédisposition, l'instinct le veut insubordonné, viscéralement enclin à contester toute destinée qu'il n'aurait pas façonné de ses dix doigts. C'est tout en contradiction qu'il se recueille également; il se rend à l'église tous les dimanches sans exception, mais jamais à la messe parce qu'il déteste se faire sermonner.

Il soupçonne qu'Amanda n'a jamais été si pieuse elle-même, mais qu'elle appréciait la messe pour le semblant de normalité qu'elle conférait à son quotidien parce que sa ferveur religieuse ne s'est manifestée qu'après. Et chez les Riddler, la normalité s'est depuis toujours traduite par la méticuleuse répétition. Ash n'est pas un poil surpris de déceler la tête blonde de sa sœur parmi la foule, sixième banc sur la droite, exactement là où ils se sont assis un millier de fois auparavant, leur mère comme un mur de brique entre eux. Il se faufile à travers les formes familières et retourne des salutations brèves quand elle le lui sont adressées, poliment pressé. Toute son attention est fixée sur la figure discrète de Jade. Pour quelqu'un qui est si profondément enracinée à Holly Springs, elle s'avère insaisissable, file habilement entre ses doigts avec la grâce de la fumée, et il ignore s'il doit être impressionné ou légèrement insulté. Il se glisse à ses côtés, mesuré. Il ouvre une bible qu'il feuillette machinalement. La referme d'un coup sec, croise sa cheville sur son genou, étire ses jambes. Il se remémore leurs jeux d'enfants pour tromper l'ennui, comme ils s'étaient si souvent mesurés l'un à l'autre. Qui parviendrait à retenir son souffle le plus longtemps ? Cligner des yeux, se soustraire à la parole ? Invariablement, il est le premier à rompre le silence. Pour quelqu'un qui distribue son attention avec parcimonie, il supporte mal qu'on l'ignore. "Morning. You haven't been returning my calls." Le ton est placide, baigné de matter-of-fact. Face à l'autel, il n'offre que son profil à celle qui écarte trop facilement son existence. Les sièges se remplissent, la cérémonie est sur le point de commencer. Ash tend à éviter les attroupements, se confesse dans les heures creuses après la tombée de la nuit avec les désespérés, les assassins et tous ceux qui ceux écrasés par le poids de leurs péchés. Quand les murs de pierre ont un sens. Pour la première fois depuis des années, il voit St Jude s'animer de jour. La lumière s'engouffre et fait danser la poussière alors que le silence s'incruste entre les dalles, solennel. Pas exactement son premier choix pour des retrouvailles, mais elle ne lui a laissé aucun autre choix.

-------------

but in our story,
who is the monster at the end of the book?
oh my love, the monster is time.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cloudmaker.forumactif.com/t77-my-name-is-a-wasp-nest https://www.pinterest.fr/deutchesses/atramentum/
Jade Riddler
Jade Riddler
Messages : 130
Avatar : Saoirse Ronan / signa - astra
Pseudo : zephyr
Age : 25 yo
Job : bookworm at copperfield & twist
Status : is she really single ?
Reputation : weird lonely one
organs made from copper;

ORGANS MADE FROM COPPER;
Mood: one inch of dust - the moon through the trees - dead leaves on the road
Relationships:
RP: 3-3 (fr/en)
burial grounds. (jade) Empty
  Sujet: Re: burial grounds. (jade)    Jeu 29 Nov - 15:21


Well you look like yourself
But you're somebody else
Only it ain't on the surface.



Les habitudes de la mère sont restées collées sur la peau de la fille. Une foi factice qui fait ses preuves dans l’habitude, une répétition psalmodiée comme une prière. On y trouve un confort certain, une distraction face à ce qui manque. Le cœur s’en nourrit, l’âme s’y fait.  Jade, en une ritournelle millimétrée, va tous les dimanches à l’église. Son regard bleu ne fixe pourtant pas l’autel, mais la lumière qui parvient au-dessus ; il n’est pas attiré par le divin, mais il évite ainsi de voir ce qui n’est plus et pourtant se rejoue devant ses yeux sans cesse. Une église, immuable dans le temps, est pourtant le lieu de plus de changements qui n’y parait. Et s’en est parfois épuisant ; un bourdonnement permanent qui pénètre sa tête et la laisse presque malade. Pourtant Jade ne renonce, ne renoncerait, pas à son habitude. Amanda l’a gravée sur sa peau, enfoncée dans son âme.
Cependant, ce jour est marqué d’une différence. Un changement que Jade redoutait, quelque chose qu’elle essayait d’éviter avec prestance et discrétion, comme une ombre coulant sur l’eau. Et elle avait presque réussit. Mais voilà, sans même avoir à l’observer, elle connait la présence qui vient de se mettre à ses côtés ; ce sont les souvenirs d’années perdues qui refont surface et la préviennent. Avant que les mots, reproches à demi-dissimulé dans une vérité ardente, ne finissent de trahir l’identité de celui qu’elle sait déjà être assit à ses côtés. Son frère, bien entendu. « I know. » On lui offre une évidence, Jade répond avec la sienne. Les faits, Jade en est créatrice ; c’est elle lui ne répond pas, qui s’écroule dans un mutisme glacial, hiver naissant dans son doux pardon pourtant si offert aux autres. Elle a un glaçon au fond de la gorge ; quelque chose qui ne passe pas. Un creux dans l’estomac, le cœur lourd de reproches qu’elle aurait pu blasphémer dans l’antre religieuse.

« I don’t want to talk to you. » C’est un glacial constat. Le pense-t-elle seulement sincèrement ? Jade n’en est pas même sûre. Mais les mots sont lâchés alors que le prêcheur vient leur parler de leurs péchés. Ah ; ironie brulante, le sujet du jour est le pardon. « I, I am he who blots out your transgressions for my own sake, and I will not remember your sins. » Jade baisse la tête ; ce n’est ici une question de foi, elle n’a jamais été transcendée par cette dernière, se laissant plutôt bercer comme une enfant rassurée par le rythme de la messe et les habitudes pérennes. Mais les mots ont sens, et ils lui parlent. Sainte Jade est déchue et ne veut pas pardonner ; des années de rancœur exposées aux yeux du tout puissant. Si St-Jude la juge, le monde entier aussi. Elle tourne enfin la tête vers son frère et l’observe ; statue de marbre éclairée par la lumière tamisée des lieux, il ne semble y avoir que la respiration qui lui offre vie. Il est le même. Il est différent. Les images se superposent, entre le souvenir, la trace, l’actuel. Jade est perdue, sa tête est lourde des présences des lieux, la migraine arrive. « What do you want, Ash ? Why are you here ?» Le nom de son frère sur sa langue a le goût des cendres, et elle sait, devine, pourtant la raison de sa venue. Mais ce n’était ni le lieu, ni le moment. Seulement, Jade, lui offres-tu réellement un choix ?

-------------
before the world was made
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
burial grounds. (jade)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Jade McGrégor, une héritière mystérieuse
» Jade McGregor ♣ Une mystérieuse héritère...
» SLADE JADE KITAGAWA. (100%). finished.
» Griffe de jade FINI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SLEEP WELL, LITTLE BEAST. :: III. // HOLLY SPRINGS, VA. :: FINBERRY HILLS :: St Jude-
Sauter vers: